Bouleversements à Griffith

10/12/2010 - Pays : Australie - Imprimer ce message
Cherry King a de plus en plus de day-off. Après 2 grandes journées de 11h, il y a 5 jours de congés. Cela commence à être la fin des cerises. Les gens pensent que vers Noël ou peut être avant, il n'y aura plus de travail à Cherry King. Sentant la fin, Jalel et Yassine sont partis le jeudi 09 Septembre, direction Echuca près de Melbourne.
De mon côté j'ai trouvé sur internet, sur TAW, l'agence de travail qui est sur Sydney, une annonce pour un job dans une usine de vin à Mildura. Cela commence en mi-janvier et dure 3 mois. Mi-janvier, c'est parfait, car ma mère vient me voir sur Melboune le 05 Janvier. J'aurai ainsi, du temps pour rester avec elle, et en plus ce job compte pour le second Visa. (Pour renouveler le Working Visa, il faut justifier 88jours de travail dans un domaine agricole ou vitricole). J'ai postulé, envoyé mon CV et peu de temps après j'ai reçu plus d'informations sur ce job. 19$ de l'heure pour +- 42h par semaine, 6jours sur 7. Je dois loger dans un hostel et payer le transport jusqu'au travail.
Le lendemain, je reçois un appel de TAW, il m'organise un entretien dans leur bureau à Sydney pour le lundi 13 Septembre, cela tombe bien, j'ai congé à Cherry King. Je vais juste devoir voyager vers Sydney.

Quelques jours plus tard, je reçois par email, un formulaire à compléter et un questionnaire sur mon niveau d'anglais. Je dois les imprimer, compléter et faxer à TAW.
Une fois cela fait, je me dis que j'ai de grande chance d'être pris, je croise les doigts pour l'entretien.
Je prends contact avec Alexandre et Stéphane pour leurs dire que je serai de passage à Sydney. Je prends la route dimanche à 6am, après 2 pleins d'essence, j'arrive sur Sydney vers 4pm.
Je rejoins Alexandre devant son auberge, il m'explique que sur Sydney, il ne trouve pas de boulot et est bien tenté de venir avec moi à Griffith. Il espère avoir du travail si il vient dans mon auberge.
En naviguant sur internet, il trouve justement sur le site "Gumtree", une annonce à propos d'un travail sur Griffith. Onion picking 30$ la bine avec logement et transport au travail gratuit. Alex téléphone au numéro laisser dans l'annonce (Tony). C'est bien à Griffith, logement gratuit dans un motel et Tony, dit bien que la moyenne c'est 6 bines par jour pour une personne. Nous lui disont que nous sommes intéressés et arriverons lundi soir. J'explique à Alex que j'ai postulé pour un job à Mildura, lui qui veut son second Visa et travailler longtemps, il accepte de venir avec moi à TAW demain matin.
Ensemble nous allons à Bondi beach avec le Van et après retournons passer la soirée au Blue Parrot avec Stéphane, Pénélope, Mathieu,...
Au soir je dors dans l'appartement de Stéphane, il se trouve dans le centre sur Georges Street, il est en colocation et dans sa chambre, il y a un lit de libre. Cela m'évite de payer une nuit dans un hostel. Merci Stéph

Lundi matin, à 10am je rejoins Alex au bureau de TAW. Il complète les formulaires et paye l'inscription au service et frais de dossier. Moi je dois juste payer 55$ de frais de dossier et voilà, nous avons ce job, pas d'entretien à faire en faite. Moi et Alex seront avertis par email quand être à Mildura. Alex fait ces bagages, disons au revoir et ensemble nous allons voir Hilary et Richard pour que je leurs fasse une surprise avant le départ. Malheureusement, je tombe sur leur femme de ménage, ils ne sont pas là. J'écris un mot pour Hilary et Richard qu'elle transmettra. Je passe voir Mr Meyer le voisin qui lui est là, et je lui remets les outils qu'il m'avait prêté. Je n'en est plus besoin vu que j'ai acheté un box d'outils. Quelques explications sur mon parcoure, mes amitiés et nous nous mettons en route.

Moi et Alex, direction Griffith. Après 8h de route, nous appelons Tony à 10pm, nous sommes devant le Macdo de Griffith et il vient en voiture nous montrer où est le motel. Piscine, chambre spacieuse, tout cela gratuit, cela semble trop beau pour être vrai. Une chambre de 4 à se partager que moi et Alex, je prends le lit double.
Nous travaillons demain matin à 7am et nous devons aller à la réception du motel avant.
Nous allons vite fait faire les courses, pour notre lunch de demain et à l'international hostel récupérer quelques affaires à moi. Trop d'affaires, je reviendrai demain après le travail, récupérer le reste, de toute façon je devrai payer cette nuit, je ne peux pas check-out vu que l'office est fermé.
Une bonne douche dans notre nouvelle chambre et puis dodo.

Mardi matin, nous donnons notre nom et numéro de téléphone à la réception du motel. Mettons des habits sales, Tony nous donne à tout les deux, un chapeau avec un moustiquaire (contre les mouches) et une paire de grosse cisaille qui servira à couper la tige des oignions. Le bus est déjà parti, nous dit Tony, aujourd'hui nous devons prendre le Van et suivre Tony en voiture jusqu'au champ.
Un champs immense, avec des tracteurs, des grosses bines partout et déjà des gens entrain de picker les oignions.
Tony, nous montre notre rangée et moi et Alex commençons. L'un en façe de l'autre, à genoux, avec un seau vide pour y mettre les oignions, main gauche qui arrache les oignions de la terre et main droite qui coupe la tige et les racines. Premières bine en 2h30, nous continuons, mais après vient les cloches aux mains à force de tenir les grosses cisailles et la douleur musculaire de la main. A chaque bine remplie, le supérieur vient donner un ticket que l'on garde et échange le jeudi, jour de paye. Après 3h, cela devient difficile de couper les oignions, nous ralentissons la cadence et notre deuxième bine se finit à 3pm. Le travail finit à 4pm, pas la peine de commencer une bine, si ce n'est pas pour la finir. Résultat médiocre, 30$ chacun pour cette journée, nous rentrons au motel déboussolés. Tony vient nous voir, nous dit que ce champ n'était pas bien mais que demain, nous travaillerons sur un meilleur champ où les oignions sont plus gros. Naïf, nous le croyons et nous attendrons demain pour voir ça.
Je passe à l'International hostel, récupérer mes dernières affaires, payer mes nuits et dire au revoir. Je reviens au motel et constate l'arrivée d'un car remplie de gens de Sydney, une vingtaine. Des gens qui sont tombés sur la belle annonce de "Gumtree".
Sachant que le prix du logement grimpe sur Sydney pendant les fêtes de fin d'année, l'opportunité du logement, du car vers Griffith gratuits, et du travail, ont attiré beaucoup de monde. Nous sommes maintenant 4 dans la chambre, deux chiliens, Ravien et Diego. Tous sont la pour l'onion-picking. Nous leurs racontons notre journée mais disons que demain sera meilleur.

Lendemain, mercredi, le bus vient nous chercher à 6.15am. Nous devons travailler par composition des chambres. Nous travaillons donc avec Ravien et Diego. Les oignions sont en effet plus gros, nous cueillons vite moi et Alex, mais faute de matériel, Tony réquisitionne une paire de cisaille dans notre groupe. Diego et Ravien travaillent donc qu'avec une paire de cisaille, nous ralentissons et faisons 2 bines vers 11am. Voyant que ça n'avance pas vite, nous décidons de ralentir à notre aise et de faire juste 4 bines, pour avoir 30$ chacun. Tout le monde, fait de même. Les gens discutent, font des pauses tous les quart-d'heure. Tony dépité, demande pourquoi tout le monde ralentit la cadence, nous lui expliquons que c'est de l'esclavage, qu'il fait augmenter le prix des bines... Ne sachant pas comment réagir, il nous dit que quand tout le monde aura fait 4 bines, il appellera le bus pour rentrer.
Une fois au motel, beaucoup de gens regarde l'horaire des cars pour rentrer sur Sydney. Moi et Alex décidons qu'il faut arrêter ce travail et trouver autre chose, mais quoi...
Revenir à L'International Hostel? Je viens d'y partir et en plus j'ai sûrement perdu ma place à Cherry King.
Je prends mon ordinateur, pour faire des recherches, trouver des annonces de boulot, ... Avant je regarde mes emails et trouve justement un email à propos du travail de vin. L'expediteur s'appelle Peter, le manager de notre futur hostel sur Mildura. Il explique qu'Il y a deux jours de formation rémunérée le 18 et 19 Janvier, et après commence le travail dans l'usine de vin. Nous devons être à Mildura le 17 Janvier au plus tard. De plus, il y a un job sur Mildura, "grapes cover" mettre des bâches sur les vignes. Peter nous le propose car ce boulot commence ce samedi et dure jusqu'à l'autre job dans l'usine. Les places sont limités, les premiers à répondre auront ce job, c'est écrit dans l'email. Moi et Alex, répondons tout de suite, en laissant nos cordonnées, 10min après, un coup de téléphone, voilà, nous avons le job. Nous devons être à Mildura ce vendredi pour commencer ce samedi. Louise, l'assistante de Peter nous envoie l'adresse de l'hostel par email.
Tony pas content, organise une réunion.
Il demande que les gens qui ne veulent plus travailler, quitte le motel immédiatement. Quelques personnes partent, ils veulent repartir sur Sydney, d'autres resteront pour essayer de gagner plus d'argent. Moi et Alex, recevons nos 60$ chacun, faisons nos bagages et partons du motel.
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Les Bretons Olivier & Isa
Le 10/01/2011 à 13:30:52
Bonjour Christopher,
Pas simple dit moi la vie là bas !!!!
Que de périples, tu as de la chance de trouver des jobs aussi rapidement. Tu me diras, tu n'a guère le choix !!!
Bien le bonjour à MMe Jeannine
A bientôt et meilleurs v½ux pour 2011

Par KABYLIFORNIE
Le 10/01/2011 à 15:03:17
Salut Chris, Courage surtout ! et les choses avance toujours malgré tout ! Positive energie haha BBBB

Par n0n0
Le 10/01/2011 à 16:33:58
Ouais pas fort cool tout ça, mais bon tu trouveras certainement mieux ça à l'air d'être facile de se faire du taff là-bas , tant mieux :p
Courage krizie , on est tj là ^^

Par pham thông
Le 10/01/2011 à 20:55:31
Bonjour, je suis en Espagne avec Papi et mami, nous avons vu tes photos avec maman et câu hai à Melbourne. Nous te souhaitons beaucoup de bonheur.
Je fais aussi un clin d'oiel à nos amis Bretons qui suivent d'une façon assidue ton superbe Tryp Australien. Papa


Laisser un commentaire